Le 6 avril Fromista. La joie

Hontana-Fromista 34 km

compostelle
J’ai l’impression de grandir comme être humain, le chemin de Compostelle me déstabilise, il me remet en contact avec la vie sans artifice et je m’aperçois de plus en plus qu’on n’a pas besoin de grandes choses pour être heureux.

La sérénité est un état qui supprime tous désirs matériels. Je ne ressens pas le besoin de posséder de bébelles, elles m’apparaissent comme étant futiles. Içi, il n’y a pas de publicité pour me dire qu’elles sont essentielles à mon bien-être, et même s’il y en avait, je ne la croirais pas. Comment pourrais-je être plus heureux avec un téléviseur à haute définition de 10 000 $ ou avec une luxueuse Porche ? Je suis déjà, en ce moment précis, un homme heureux et libre. Je ne fait que marcher sur un sentier et je ressens de la joie.

compostelle

Etape suivante